Rêveries équestres

Une belle année équestre s'achève

25 Novembre 2016, 15:59pm

Publié par Armelle Perrot

2016 aura été une année riche en bonnes surprises : retour plutôt réussi sur les barres pour Présence et moi, Voltige mature bien et commence à évoluer très positivement et la découverte du Horse Ball. Mais au-delà de ces quelques mots, c'est surtout la qualité de nos vécus et de nos rencontres qui font la richesse de cette année 2016. Un nuage malgré tout plane sur cette année plutôt ensoleillée : Nounours a décidé de faire la route seul et de rejoindre les chers à nos coeurs, si présents encore. Pourtant désespérément inaccessibles désormais.

L'année c'est passée sans trop de doutes, ni d'erreurs majeures. Avec Présence, c'est le bonheur d'une relation forte. Ma guerrière se fait douce en gardant sa force de caractère. Les armes restent au fourreau. Les projets paraissent réalisables et sont nombreux. L'important reste le moment présent et l'avenir se construit petit à petit.

Voltige a évacué son éternel orage intérieur. Notre grande tige s'arrondit tout en gardant son allure de mannequin de haute couture. Elle commence à s'extérioriser et c'est bien. Elle n'est plus en colère et c'est tant mieux, car j'ai mangé du sable un peu trop souvent ces deux dernières années ! Les progrès sont donc au rendez-vous et elle finit sa saison constituée d'un seul et unique concours sur un sans-faute avec Marie. Vivement le printemps !

Tréglamour reste Tréglamour. Sa relation avec Elisa est forte. Qui dresse l'autre ? Les deux apprennent l'une de l'autre et c'est bien. Elle est toujours aussi câline et m'accueille le matin avec ce petit ronron qui n'appartient qu'à elle. Je la néglige toujours un peu faute de temps et peut-être aussi d'envie. Malgré tout, je suis extrêmement attachée à cette jument. J'aime son physique et admire son mental. Elle est d'une justesse phénoménale bien que des fois un peu brut de décoffrage. J'essayerai de faire mieux l'année prochaine.

Et Figaro, après un début de retraite compliqué, renoue une relation tendre avec l'homme et avec moi. J'aime le voir arriver au galop et pas forcément parce que j'ai de l'orge avec moi. Il redevient câlin et cherche le contact. Un peu peau de colle des fois mais je préfère ça à son indifférence du début de la mise au pré.

Une belle année équestre s'achève

Je vous espère une belle année équestre 2017. Nous, on va tout faire pour. Nous allons toujours et encore essayer de nous améliorer, de faire progresser nos chevaux et surtout de les rendre heureux. D'en faire nos compagnons actifs et autonomes, de rire et jouer avec eux. Bref, nos alter ego si semblables à nous et pourtant si différents, si eux-mêmes.

Bonnes et joyeuses fêtes.

Commenter cet article

Sellerie en ligne 10/01/2017 10:57

Je découvre le blog et je trouve que ce sont des très belles histoires entre vous et les chevaux ! Je vous souhaite une bonne année et nous continuerons à vous suivre ! Bonne continuation !

Armelle Perrot 19/02/2017 18:25

Merci ! C'est gentil. J'espère donc continuer à écrire des histoires qui subliment ces si bons moments que nous vivons avec eux