Rêveries équestres

Entre ciel et terre, le royaume de Voltige

21 Mars 2017, 16:14pm

Publié par Armelle Perrot

Voltige. Belle et aérienne. Belle et à fleur de peau, les émotions comme toujours à vif. Belle jument aristo qui cache ses blessures sous un smoking Yves Saint Laurent. Elle trotte, aérienne, indifférente à nous, communs des mortels. L'intouchable...

Elle peuple nos vies depuis quatre années. Quatre années compliquées, au rythme de ses brûlures ou de ses apaisements.

Quatre années de remises en question constantes, de frustrations et de joies abyssales. 

Notre top modèle, fermée aux caresses, indifférente et au sabot un peu trop léger, impatiente et soupe au lait est devenue une belle jument tendre et câline, qui recherche les caresses et donne son amour.

Quatre années et enfin le travail en longe devient facile et joyeux. Les longues rênes sont acceptées dans la joie et la légèreté. 

Seul le travail sous la selle est des fois... difficile. Une chaleur qui pointe mais ne sort pas et mademoiselle n'accepte plus rien. Un soupçon de main est une offense, une jambe au contact, insupportable. La cadence s'envole, la queue cingle comme un fouet, les oreilles se couchent contre l'encolure. Mademoiselle pleure... Mademoiselle crie.

Alors, j'efface mes jambes, j'efface mes mains. Ote ce contact odieux. Mademoiselle s'apaise. Et loin des contraintes, elle m'emmène dans son monde à elle, entre ciel et terre. Moments divins d'un trot de reine, léger et pourtant si ample. Et la respiration profonde, c'est bien moi qui la donne. Je l'ai suivie et elle m'a emmené ou le voulais aller, finalement : au paradis.

Commenter cet article