Rêveries équestres

Divine idylle

10 Mai 2017, 09:45am

Publié par Armelle Perrot

Aussi fraîche qu'une poulicheMon âme idéale, ma divine idylle, c'est bien elle. Si mâture dorénavant, si sûre et si vibrante. Au terme de notre semaine de stage aux Ecuries de la Canterie,  et grâce à notre coach Eurélien Georges-Picot, la jument a encore franchi un cap. Et moi avec. Et c'est une grande fierté d'avoir pour compagne de route cette grande jument aérienne. Qui, bien que l'âge nous rattrape toutes les deux, progresse toujours. Et la jument affolée, déséquilibrée et tendue s'est transformée en un cheval tellement agréable sur les barres que la monter en concours est une réel plaisir. Certes, tout n'est pas parfait et les barres peuvent encore sortir des taquets, des refus inopinés surgir. Peu importe, puisque nous y avons pris tant de plaisir. Nous avons encore l'envie et le loisirs de travailler et de nous améliorer.

Bientôt, la question de la relève se posera. Mais j'aurai encore de belles années de cohabitation entre la jument d'expérience et le jeune qu'il faudra, un de plus mais le dernier cette fois..., mettre sur la route de la vie.

Je n'aurai pas de petit de Présence. Elle restera unique tant dans ses gênes que dans mon coeur. 

Nous partageons beaucoup. Notre quotidien, nos sorties. Elle embarque avec envie : "Ou allons-nous ? Concours ou ballade ?" Toujours partante, toujours causante. Des fois fantasques, sur l'oeil, bien trop de sang et des fois relâchée, tonique et connectée et bien souvent les deux en même temps. Mais toujours sûre et soucieuse de son cavalier.

L'amour ne se discute pas. La jument de passage s'est transformée en alter ego de rêve. Ma précieuse a 14 ans cette année. Nous avons encore de longues années à vivre ensemble et à remplir d'aventures et de découvertes. Le temps n'est pas un ennemi, juste un soupir. Vivons aujourd'hui et rêvons demain.

Divine idylle
Commenter cet article